Accueil et accompagnement des sujets présentant des troubles psychiques

Obejctifs pédagogiques

  • OBJECTIF GENERAL : Acquérir des notions et des repères qui permettent de mieux comprendre et de penser différemment les accompagnements des sujets présentant des fragilités et des troubles psychiques.
  • OBJECTIFS OPERATIONNELS :
    • Acquisition de notions en matière de psychopathologie et de fonctionnements psychiques.
    • Etre en capacité d’entendre, d’accueillir, de mieux comprendre l’étrangeté de certaines manifestations
    • Repenser les modalités d’intervention et de lien de travail au regard d’une nouvelle lecture de ce que l’on appelle «troubles psychiques»
    • Développer une sensibilité à l’approche clinique du cas par cas.
    • Redonner du sens, une visée et une dimension éthique aux actes quotidiens.

Argumentaire

Depuis quelques années, les différents professionnels du secteur social et médico-social constatent un changement important des problématiques du public accueilli. Ils sont alors nombreux aujourd’hui à témoigner d’une mise en difficulté par un nombre important de situations qui les laissent avec le sentiment de ne pas avoir les outils pour accompagner correctement ceux qui se présentent à eux.

En effet, jusque-là le savoir-faire de ces professionnels suffisait pour prendre en charge celui qui souffrait de précarité économique, familiale, sociale, comportementale. Mais dans bien des cas, cela ne suffit plus ou ne permet pas de pouvoir faire face à certaines manifestations, qui apparaissent comme relevant de troubles psychiques et qui pourtant ne s’adressent pas à des soignants. C’est pourquoi cette formation se propose de transmettre aux participants quelques notions essentielles concernant les différents fonctionnements psychiques humains et leurs conséquences dans le rapport à l’autorité et à la règle, à la demande social, au cadre, au corps, au temps, au travail…Etc.

Qu’appelle-t-on folie ? Comment se distingue le normal et le pathologique ? Comment sortir des déterminations d’une époque pour que chacun puisse redessiner l’ébauche d’une éthique ?
Voilà des questions qu’il s’agirait d’éluder dans un premier temps. Mais cette formation se propose aussi d’aborder les notions de « névrose » et de « psychose » non pas comme des éléments purement nosographiques et psychopathologiques, mais comme des manières d’habiter le monde propre à un sujet et qui concernent son rapport aux autres, au corps et au langage. Ces notions sont aujourd’hui essentielles pour la pratique quotidienne car elles permettent de mieux comprendre, ou comprendre différemment, ce à quoi nous pouvons être confrontés. Ces éléments ne peuvent en aucun cas constituer un savoir absolu et un outil prêt-à-l’emploi pour spécialiste, mais ils peuvent servir de boussole pour ceux qui voudront s’orienter dans leur pratique. Cet apport peut alors être un début de réponse à de nombreuses questions de terrain. Comme par exemple : comment être le partenaire de celui qui ne peut être là où l’Autre l’attend, de celui qui, trop vite, se vit comme persécuté et/ou intrusé par la commande sociale ou son agent ? Comment faire coexister l’exigence collective et l’impossibilité d’un sujet à faire avec d’autres ? Comment amener quelqu’un à respecter un cadre quand rien ne l’arrête pour lui-même ? Comment faire avec les situations d’agressivité et éviter la violence ? Qu’est-ce que l’autorité pour celui qui ne la reconnaît pas ? Autant d’éléments donc qui, jusque-là, était l’affaire des psychologues, des soignants et de la psychiatrie mais qui aujourd’hui sont des réalités quotidiennes de la pratique de nombreux autres professionnels du social et du médico-social.

Étapes pédagogiques et contenu

1° Journée :

  • Présentations, repérage des attentes de la formation
  • Bref histoire de la folie, de sa considération et de son traitement social. Éléments épistémologiques.
  • Différenciation entre clinique médical, psychiatrique et psychanalytique.
  • La notion de comportement
  • La notion de structure psychique
  • Névroses et conséquences dans la vie quotidienne
  • Stade du miroir (l’image, le corps, l’espace, le Moi)
  • Psychoses et conséquences dans la vie quotidienne

 


2° Journée :

  • Mélancolie, schizophrénie, paranoïa
  • Etre un partenaire dans la psychose ?
  • Psychoses et autorité, savoir, corps, collectif, loi, demande…
  • Etude clinique de situations présentées par les participants.

Compétences attendues

D’autres clés de compréhension et d’analyse des situations pour un positionnement professionnel plus opérant.

Méthodes pédagogiques

  • Alternance d’apports théoriques et cliniques, avec des vignettes issues de la pratique de l’intervenant et des exemples de la vie professionnelle quotidienne.
  • Échanges dynamiques à partir de situations amenées par les participants.
  • Support pédagogique remis aux stagiaires à la fin de la formation avec bibliographie.
  • Support évaluatif.

Synthèse et évaluation

  • Alternance d’apports théoriques, pratiques et méthodologique
  • Échanges dynamiques à partir de situations professionnelles amenées par les participants
  • Support pédagogique remis aux stagiaires
  • Évaluation diagnostique, formative et sommative

En établissement

Durée

2 jours (modulable)

Formateur

Karim Kouidri

Public

Professionnels du social et médico-social

Pré-requis

Aucun

Tarif

Coût pédagogique (déplacements et repas en sus) : 1 250€ par journée de formation de 7h, soit 2 x 1 250€ = 2 500€